nodelab

Comment perdre un après-midi alors que l'on a plein de choses à faire

Il doit y avoir une explication psychologique — probablement en lien avec les dynamiques de procrastination — sur la propension qu'a l'être humain à faire des choses sans importance alors que la pile-des-truc-à-faire-au-plus-vite menace de s'écrouler.

Il m'arrive assez souvent alors que je dois, par exemple, finir d'écrire le papier d'un séminaire, de finalement faire la vaisselle puis passer la panosse puis faire les vitres... Bref, faire des trucs très chiants mais juste pour ne pas faire ce que j'ai à faire. Et ce n'est pas une question d’intérêt : assez souvent la tâche est plutôt cool mais juste parce qu'il y a une deadline, je préfère faire autre chose qui, en temps normal, me donnerait envie de bouffer une chaise. Je pense que c'est une sorte d'anti-priorisation conséquente d'un problème profond avec l'ordre et l'autorité. Une sorte de pavé dans la gueule de la société lancé par l'homme post-moderne, depuis son canapé.

Bref, passons. C'est ce qui nous amène à ce tuto-bricolage ! Alors justement que je devais commencer mon travail de bachelor, préparer un séminaire sur un vase grec en forme d'os, avancer sur certains mandats en prog et préparer toute la promo du Bourask Festival, je me suis dit :

Et si je réalisais la fresque murale en forme de Dark Vador pixélisé prévue depuis longtemps !
— Pensée d'un homme qui tient une bonne idée

Et, deuxième bonne idée, j'ai pensé à transmettre à mon prochain tout ce savoir acquis durement. Alors installez-vous confortablement, ouvrez une bière et roulez votre clope, parce que c'est pas simple. Comme pour toute bonne lecture, il vous faut de la musique, et parce que je suis sympa, je vous en mets une du groupe qui m'a accompagné durant cette aventure.

— 21 pilots / Ride

De quoi parle-t-on ?

Premièrement, voyons ce que nous allons réaliser. Il s'agit d'une fresque murale en papier blanc autocollant sur mosaïque unie. Alors oui c'est un peu restrictif mais vous adapterez selon votre situation. Voici par exemple le résultat d'une réalisation précédente.

Spencer, notre colocataire — Spencer, fier comme un avion

Étape 1 : Choisir un sujet

Maintenant que tout le monde est bien installé, nous pouvons vraiment commencer. Tout d'abord il faut choisir un modèle et un emplacement. Pour l'emplacement, n'importe quel espace avec du carrelage sur les murs et qui soit assez grand pour placer votre sujet fera l'affaire.

Concernant le sujet c'est vraiment comme vous voulez. Notez bien que plus le sujet sera geek (que je hais ce mot), plus les chances de trouver un pixel-art seront grandes. Pour ma part, j'avais simplement tapé dark vador pixel art sur google et choisi cette image, mais après vous faites comme vous voulez, hein ! Faites juste attention que votre image rentre dans l'espace de votre fresque (on sait jamais, des fois que vous seriez con).

Étape 2 : Réaliser votre modèle

Cette étape n'est pas complètement obligatoire mais comme je suis informaticien et que j'aime perdre du temps j'ai réalisé le modèle sur excel (en fait libreoffice). Ceci permet de bien voir combien de petits carrés blancs seront nécessaires et aussi, pendant la réalisation, de pouvoir marquer ceux qui sont déjà mis. Je vous mets mon modèle ici, inspirez-vous en !

dark-vador-model.ods13,14 Ko

Étape 3 : Rassembler le matériel

Alors qu'on soit clair, les deux étapes précédentes je les ai faites cet été et il m'a fallu au bas mot 4 mois pour me décider à continuer. Parce que cette étape c'est vraiment le début de l'aventure, le saut dans l'inconnu, le gros mur bien gras dans ta gueule.

Pour réaliser une fresque murale en papier blanc autocollant sur mosaïque unie il vous faudra :

  • une paire de ciseaux;
  • une règle;
  • des endives;
  • un rouleau de papier blanc autocollant mat;
  • un mur de mosaïque unie.

9mdzvu8uyj.jpg — Notre matériel, posay (la règle et les endives se sont barrées au moment de la photo)

Étape 4 : Découper les petits carrés blancs

Passons ensuite à la préparation de tous ces petits carrés blancs. A l'aide de la règle, mesurez avec soin les dimensions des carreaux de votre mur. Dans mon cas, quelle chance, ils faisaient 2cm tout rond. Tracez ensuite sur le dos de votre papier autocollant une grille de la dimension de vos carreaux et qui contient autant de cases que votre modèle. Dans mon cas, j'ai eu la chance de disposer d'un papier pré-cadrillé de 2cm tout rond. Chouette coïncidence n'est-ce pas ;)

tgvthisaw4.jpg — Un beau papier au poil soyeux

Découpez ensuite, à l'aide de vos ciseaux des lanières dans votre papier tracé. Cette étape doit être réalisée avec le plus grand soin.

pl3yt7wxvv.jpg — Quelle maîtrise

Enfin, découpez les lanières de manière à obtenir des carrés bien carré. Ci-dessous, une image avec les différentes étapes.

ris3mjh4hi.jpg — Vous pouvez ranger les petits carrés dans un bol

Étape 5 : Jeter les endives à la poubelle

Bouh ! Les endives ça pue !
— Un chœur d'hommes sensés

Au moins nous sommes d'accord.

Étape 6 : Coller les carrés blancs sur votre mur

Commencez par bien visualiser votre fresque sur votre mur, vérifiez aussi qu'elle soit bien centrée. Vous pouvez placer, pour commencer, des petits repères qui définiront un carde à votre fresque murale. Vous pouvez arranger votre coin de travail de manière à le rendre plus confortable.

xre7rycbk3.jpg — Mon petit coin pénard

Alors déjà je comprends votre choc psychologique : je ne vous avais montré que des surfaces de mosaïque rouge et là, BAM, c'est bleu ! Désolé pour votre cœur mais je pense que vous surmonterez ça. Vous pouvez, pour vous calmer, regarder la petite bière délicatement posée sur ce tabouret bancal hasardeusement placé dans cette douche. Ça va mieux ? Bien.

Ensuite, il n'y a pas d'astuce, il faut coller les petits carrés. Il faut coller CHAQUE. PUTAIN. DE. PETIT. PAPIER. J'en avais à peu près 286 ! J'ai failli abandonner. J'ai tenu bon. J'en ai d'ailleurs ressenti une grande joie à la fin. Et d'ailleurs voici le résultat final. Il s'appelle Any.

tcqsbsj5qx.jpg — La photo est un peu floue mais c'est à cause de l'émotion

Et parce que je vous adore voici un timelapse de la réalisation (vous noterez, grâce à vos yeux acérés que j'ai reçu l'aide d'un ami ukrainien en cours de route).

— Réalisé avec l'humble participation de Lorisson le Borisson

Une petite astuce

Comme vous avez noté l'arrivée, en plein milieu de la réalisation, de notre ami l'ukrainien, vous imaginez bien qu'avant de reprendre le travail nous avons partagé un petit verre de vin (une heure de perdue, putain). Et, au fil des sujets de conversation, nous en arrivâmes à parler des techniques de décollage de la protection de l'autocollant des petits carrés blancs (et c'est vraiment le plus pénible dans tout le travail). Et là, fidèle à ses airs ukrainiens, notre ami propose une ingénieuse technique permettant, en mettant au bout des doigts deux petits anneaux de patafix, de n'aider en rien le décollage de la protection.

En fait je ne crois pas qu'il y ait spécialement d'astuce. Il faut juste prendre son mal en patience. C'est en quelque sorte une leçon de vie poétique dans notre monde désenchanté. Enfin si vous, lecteurs assidus, avez une technique à me proposer, n'hésitez pas.

Voilà. Ce petit tuto arrive à sa fin. Vous pouvez dès à présent vous lancer dans la confection d'une fresque murale en papier blanc autocollant sur mosaïque unie. N'hésitez pas à me faire part de vos impressions et pourquoi pas, partagez vos réalisations dans les commentaires ci-dessous ;)

Bonsoir.

0 commentaire

Aucun commentaire n'a été posté.

Poster un commentaire